Choisir ses chaussures de ski

Faire le bon choix

Bien connaître ses pieds

Choisir ses chaussures de ski demande de connaître plusieurs informations pour choisir la chaussure de ski qui vous convient le mieux. Il existe un choix très large de chaussure entre les différentes pratiques, le niveau et le confort.

Avant de choisir ses chaussures de ski, il faut se rappeler que toutes les marques proposent des chaussures de très bonne qualité, il y a juste des coques plus ou moins adaptées à la morphologie de votre pied.

Un skieur ne semble pas à l'aise dans ses chaussures de ski, il a mal choisi

Tout d’abord il faut se concentrer sur la taille de la coque des chaussures de ski. Il ne faut pas prendre des chaussures trop grandes en se disant que cela sera plus confortable. S’il y a trop d’espace le pied vient buter contre la coque de la chaussure et cela va créer des douleurs. Cela sera également dangereux en ski car vous ne serez pas bien maintenu.

Petit rappel : Une chaussure en taille 27 et une chaussure en 27.5 ont la même longueur de coque, c’est l’espace à l’intérieur qui est différent, les constructeurs jouent sur l’épaisseur de la semelle !

Il faut donc faire attention au volume de la chaussure, respecter la largeur de votre pied et la hauteur au niveau du coup de pied. Même problème que pour la longueur si votre chaussure est trop large.

Si votre chaussure serre trop, elle empêche le sang de circuler normalement dans votre pied. Vous aurez mal et froid. Il est donc important de savoir si vous avez un pied fin ou large.

A savoir aussi: les chaussures de ski comprenant des volumes étroits sont destinées aux skieurs de compétitions ou désirant une chaussure précise mais qui sera peu confortable.

Vue de chaussure de ski sur une étagère
Une chaussure de ski adaptée à votre pied

Le flex

Le dernier point à prendre en compte c’est le Flex. Aussi appelé dureté de la chaussure, cet indice dépend de votre morphologie et de votre niveau.

Le Flex est généralement compris entre 70 et 130. 70 étant le plus souple et 130 le plus rigide. Certains skieurs professionnels ont même développé des modèles allant à 140 pour un usage bien particulier.

Si le Flex est trop important, vous n’arriverez pas à aller vers l’avant sur votre paire de ski. Vous aurez donc une mauvaise position et vous n’aurez pas de maîtrise sur votre ski. Au contraire, un Flex trop faible peut vous déséquilibrer.

Encore une fois, la transmission d’informations de vos pieds à vos skis sera mauvaise. Le flex dépendra également de votre poids. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus vous allez augmenter dans la rigidité, plus le niveau sera exigeant en ski.

En ce qui concerne les attaches de la chaussure de ski, cela peut également vous indiquer plusieurs éléments. Si vous retrouvez 3 crochets sur la chaussure de ski, alors vous êtes sur une chaussure plutôt débutant et qui sera plus facile à enfiler.

Pour finir, le choix de la chaussure de ski va dépendre également de votre pratique. Le choix va dépendre donc du terrain dont vous allez skier. Si vous pratiquez le ski de randonnée, vous allez chercher des skis plus légers avec un système de débattement important.
Si vous pratiquez le ski de piste loisir, vous irez choisir des chaussures avec un flex souple à moyen et confortable. Alors que pour une pratique de ski plus intense, vous augmenterez dans le flex et vous réduirez le volume afin de trouver une chaussure plus précise.

Recevez nos dernières informations outdoor

Nous nous engageons à protéger votre vie privée. Nous ne collecterons jamais d'informations vous concernant sans votre consentement explicite.
Réserver
Contact
Nous répondons à toutes vos questions
via ce formulaire ou par téléphone au

(+33) 4 79 01 49 99